🎁 20€ de remise dès 200€ d'achats Code : BIENVENUE
Configurez votre projet clôture en quelques clics !
Je configure

Comment poser un grillage rigide avec des poteaux à clips ?

L’installation d’une clôture rigide s’opère rapidement et facilement avec la bonne méthode. Suivez notre guide en cinq étapes simples pour une pose solide et esthétique de votre grillage rigide.

Étape 1 : Délimiter la zone de pose de la clôture

Si votre clôture est déjà installée, il vous suffit de vous munir d’un décamètre. Commencez par prendre la mesure en partant du poteau de départ. Puis, effectuez les mesures à chaque angle pour obtenir un résultat fidèle. Pour calculer la hauteur, il suffit de mesurer depuis le seuil du poteau de départ jusqu’au sommet du fil supérieur.

Si vous n’avez pas encore de clôture en grillage rigide, placez des piquets à chaque angle de votre terrain. Reliez-les ensuite à l’aide d’un cordeau. Le cordeau sert à vous indiquer un ou plusieurs tracés droits, que vous pourrez ensuite mesurer avec votre décamètre. Prévoyez néanmoins une marge supérieure pour l’installation des fixations.

Il est également possible de demander un plan d’urbanisme auprès de votre mairie. Depuis ce plan, utilisez simplement une règle et placez virtuellement vos piquets. Il vous suffit ensuite d’une mise à l’échelle par un produit en croix, et vous obtiendrez un résultat fidèle pour calculer les dimensions de votre clôture en grillage rigide.

Si vous avez peur de vous tromper dans vos calculs, vous pouvez faire appel à notre configurateur, fiable et précis. Il est très important de disposer des bonnes dimensions pour ne pas vous tromper au moment de la pose de votre clôture rigide.

Étape 2 : Choisir le type de pose et installer le premier poteau

Il existe deux types de pose : la pose en scellement et la pose sur platines. La pose en scellement consiste à enterrer une partie du poteau dans le sol. Commencez par creuser des trous à chaque emplacement où seront disposés vos poteaux. Comptez environ 30 cm de longueur pour 30 cm de largeur, avec une profondeur jusqu’à 50 cm (30 cm minimum). Placez-y ensuite vos poteaux. Il vous suffira de couler le béton dans les trous pour fixer l’ensemble.

La pose sur platines est idéale pour l’installation d’une clôture sur muret. Il suffit d’installer les platines dans les poteaux puis de les positionner. Percez ensuite le nombre de trous adéquat sur votre muret (3 trous dans le cas de notre platine renforcée). Enfin, fixez le tout avec 3 vis d’ancrage par platine (non vendues sur notre site).

Cependant, il existe différentes façons de sceller un piquet sur un muret. On trouve plusieurs types de platine : plate, à l’anglaise, spéciale ou à l’équerre. Si le système de fixation ne change pas tellement selon le modèle, vous pouvez toutefois poser vos poteaux par carottage, en fonction de ses dimensions. Il est aussi possible de fixer votre premier panneau contre un mur grâce à une bride de départ.

Bon à savoir : clipsez les capuchons sur les poteaux avant de mettre les panneaux. Vous pourrez ainsi suspendre le panneau au crochet du capuchon pour faciliter sa mise en place.

À lire aussi : Comment poser un grillage rigide sur un muret ?

Étape 3 : Utiliser une dalle de soubassement (en option)

Les soubassements pour les clôtures occultantes ou rigides ont plusieurs utilités non négligeables. Ils permettent tout d’abord d’offrir une meilleure stabilité, puisque la clôture est fixée dans le soubassement via une coulure de béton. Elle devient ainsi plus résistante et ne peut être déplacée : la durée de vie de votre clôture rigide se révèle dès lors plus longue.

Les soubassements empêchent également les nuisibles de passer au travers des mailles du grillage en le surélevant. En plaçant votre grillage en hauteur, vous pourrez en outre tondre votre pelouse ou entretenir votre jardin plus aisément. La dalle de soubassement permet ainsi un entretien facile de vos abords et offre une meilleure durabilité à vos panneaux.

Il s’agit, de plus, d’une solution idéale pour gérer les redans. Si vous n’optez pas pour un soubassement, il vous faudra faire attention lors de l’utilisation du rotofil, afin de ne pas endommager vos panneaux.

Étape 4 : Poser le premier panneau

L’entraxe de nos poteaux avec nos panneaux est de 2 520 mm. Pour poser votre panneau, 2 fixations sont possibles : le Clip&Lock ou le clip sécuritaire acier. Dans les deux cas, il suffit d’insérer le clip pour fixer le panneau dans le poteau, et ainsi de suite. Si vous choisissez le Clip&Lock, notre configurateur peut calculer automatiquement le nombre de clips nécessaires par panneau.

Autre solution : utiliser des poteaux à clips. Leur utilisation est tout aussi simple : il vous suffit de positionner cet accessoire à hauteur souhaitée et de refermer le clip qui doit enserrer les deux côtés de votre grillage. Le clip doit se positionner environ tous les 50 cm.

Le poteau à clips offre une grande simplicité d’installation et peut être remplacé si nécessaire. Le clip sécuritaire acier doit impérativement être posé avec la pince prévue à cet effet, disponible sur notre site. Pour finaliser votre pose, il suffit de recommencer les étapes précédentes jusqu’à ce que votre panneau soit parfaitement fixé.

Si vous vous apercevez d‘une erreur de dimensions au moment de la pose de votre clôture, il reste tout à fait possible de recouper vos panneaux rigides au niveau du pied. Un coupe-boulon peut être suffisant, même s’il est plus recommandé d’utiliser une meuleuse. Il s’agit de l’outil le plus efficace pour une coupe nette et précise. Cependant, sachez que couper un panneau réduit sa rigidité et compromet sa garantie.

Étape 5 : Placer les panneaux restants entre les poteaux

Après avoir posé votre premier panneau, il ne vous reste plus qu’à répéter l’opération sur tout le pourtour de votre clôture. Notez que deux types de poteaux sont installables. Le poteau à encoche ou à clip, dispose d’un système de fixation qui vous assure une sécurité optimale.

Comme expliqué précédemment, vous pouvez y fixer vos panneaux rigides grâce aux pattes présentes à l’intérieur. Il résiste parfaitement aux intempéries, comme les vents forts, et offre une très grande durabilité en raison de sa résistance à certains phénomènes (rouille, corrosion…).

Le poteau à collier, aussi appelé « poteau rond », fonctionne avec une fixation par collier. Il offre une moins grande sécurité que le premier poteau, mais une meilleure installation grâce à la possibilité de créer des angles supérieurs à 110°. Solution économique, il n’est pas réellement conseillé pour une installation permanente. Il peut cependant s’avérer pratique dans le cas d’une installation temporaire (travaux, aménagement de chemin…).

À lire aussi : Comment choisir mon grillage rigide ?

Besoin d’aide pour la pose de votre grillage rigide ?

Si vous avez une question concernant votre projet, nos conseillers sont à votre disposition. Vous pouvez les joindre au 04 28 29 46 36 ou par e-mail : contact@instantcloture.fr