Retrait gratuit Lyon et Bordeaux | Paiement jusqu'à 4 fois SANS FRAIS
Configurez votre projet clôture en quelques clics !
Je configure

Comment bien sceller un poteau ?

Clôture : comment et à quelle profondeur sceller un poteau ?

Avant d’envisager la pose de votre clôture, vous ne pouvez pas échapper à la première étape : la pose des poteaux. Quelle profondeur pour sceller un poteau de clôture ? Comment s’y prendre ? Type de pose, fixation sur un muret… Tout ce qu’il faut savoir sur cette phase indispensable.

Quelle profondeur pour un poteau de clôture ?

La profondeur du poteau n’est pas anodine car elle permet à votre clôture d’être bien stable et fonctionnelle. Il est toutefois impossible de déterminer une profondeur exacte pour toutes les clôtures, tant elle varie en fonction de deux éléments principaux :

  • la taille du grillage (plus il est haut, plus le poteau doit être enfoncé profondément) ;
  • le type de terrain (un sol couvert de sable exige davantage de profondeur qu’un sol caillouteux, par exemple).

Il existe toutefois quelques repères qui permettent de déterminer la bonne profondeur des poteaux d’une clôture. Généralement, il faut au moins creuser 50 centimètres pour assurer un bon maintien du grillage.

À lire aussi : Mur en gabion : avantages, pose et inspirations

Poteau de clôture : les différents types de pose

On distingue deux façons de poser des poteaux : par scellement ou par fixation de platines.

La pose en scellement

La pose en scellement consiste à mettre une partie du poteau sous terre et à le consolider dans du béton. Il est donc indispensable de creuser des trous dans le sol, d’y placer les poteaux et de couler le béton. Il est important de bien maintenir le poteau le temps que le béton sèche. Cette technique permet un maintien très efficace de votre clôture et demeure la plus adaptée pour les zones très venteuses ainsi que pour les clôtures hautes.

La pose sur platines

La pose sur platines revient à insérer une platine à l’intérieur du poteau de clôture. Cette platine est ensuite fixée sur un support pour bien maintenir votre clôture. Cette technique est plutôt destinée aux clôtures de petite taille, dans des zones peu venteuses ou lors de l’installation d’une clôture sur un muret.

En outre, la pose sur platines est déconseillée sur un sol en bitume. Ce dernier pourrait en effet se déformer avec la chaleur et ainsi endommager votre clôture.

Comment sceller un poteau de clôture dans du béton ?

Qu’il s’agisse d’un grillage rigide ou d’un grillage plutôt souple, la pose de vos poteaux en scellement s’effectue en plusieurs étapes.

1. Choisir l’emplacement

Avant toute chose, il convient de déterminer l’emplacement des poteaux en fonction de la clôture choisie. Pour des grillages rigides de 2,5 mètres de large, par exemple, il est nécessaire de poser un poteau tous les 2,5 mètres.

À lire aussi : La pose d’un grillage rigide

2. Creuser les trous

Une fois les emplacements fixés et marqués, il faut creuser les trous en prenant soin de le faire à une profondeur adéquate et selon un diamètre adapté au poteau. Généralement, il faut au minimum 30 centimètres de large.

3. Préparer le béton

Le béton est un mélange de gravier, de sable, d’eau et bien sûr de ciment. Il est possible de s’en procurer un prêt-à-l’emploi, déjà constitué, ou de le faire soi-même. Quoi qu’il en soit, prévoyez la bonne quantité en fonction du nombre de poteaux à sceller, et de la profondeur nécessaire.

4. Sceller les poteaux

Dernière étape, et non des moindres : la mise en place du poteau. Positionnez-le dans le trou et coulez le béton, en maintenant le poteau bien droit et sans le salir.

Une fois que le béton est coulé, utilisez une truelle pour bien aplanir le tout puis assurez-vous que le poteau reste bien maintenu le temps du séchage du béton.

Comment fixer les poteaux de clôture sur un muret ?

La pose sur platines permet de fixer des poteaux sur un muret. Pour cela, il convient d’abord d’installer les platines dans chaque poteau et de les positionner.

Il faut ensuite percer le nombre de trous nécessaires sur le muret, puis fixer l’ensemble (poteau + platine) avec des vis d’ancrage conçues à cet effet. Avant d’installer les panneaux, pensez à clipser les capuchons sur les poteaux. Cette astuce facilite la mise en place du panneau, qui peut ainsi être suspendu au crochet du capuchon.

À lire aussi : La pose d’un grillage souple